Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2013 7 17 /11 /novembre /2013 04:00

Suite de nos vacances à Bali... Après Ubud, nous sommes partis dans le nord de l'île, dans les régions montagneuses.

DSC04772 DSC04773

Sur la route depuis Ubud vers le Gunung Batur, nous nous sommes arrêtés pour admirer un somptueux paysage de rizières à flanc de montage à Tegallalang (Ceking). 

DSC04774

 

Batur, caldeira du volcan 

Batur est impressionnant pour sa caldeira (c'est-à-dire la dépression entourant les cratères, bordée de falaises à pic de quelques centaines de mètres de haut). Le volcan en lui même au milieu de la caldeira comprend 2 anciens cratères inactifs, et le 3ème est actif. La dernière éruption majeure date de 1923 : on voit encore les coulées noires contrastant avec le reste du paysage où la verdure a repris ses droits.

 

Nous nous sommes arrêtés le temps d'un café à Penelokan pour admirer la vue depuis le haut de la caldeira, avant de descendre pour aller chercher quelques roches volcaniques. 

DSC04786

DSC04789 

DSC04800 

DSC04809 DSC04810

Nous avons ensuite longé le lac et traversé le village de Songan pour atteindre le Ulun Danung Batur. Situé à l'extrême nord du lac, ce temple a été entièrement entouré de lave lors d'une éruption mais n'a par chance pas été détruit d'où son nom : le temple de la chance. A noter : sarong obligatoire pour tout le monde pour visiter le temple... 

DSC04824 

DSC04828 DSC04840


Nous avons déjeuné sur le lac au sud, à Kedisan.

DSC04855


Baignade au pied du volcan Agung

Nous avons ensuite pris la fameuse route de Sidemen pour traverser la région du Gunung Agung et rejoindre la côte est de Bali où nous attendait notre hôtel à Amed. Nous en avons profité pour nous trempé les pieds dans une petite rivière dans les contreforts du Gunung Agung (sans plus, ayant déjà eu l'occasion de faire la même chose mais en mieux en Chine), goûté des salak - fruits à peau de serpent - et contempler le coucher du soleil derrière la montage depuis une falaise surplombant Amed. 

DSC04895 DSC04930


Culture des salaks

Nous avons découverts d'étranges fruits du pays : les salaks. Ils ont une peau identique à la peau de serpent. L'intérieur a une texture qui se rapproche de la pomme. Ce fruit n'est pas du tout juteux donc facile à manger en promenade. 

DSC04911 DSC04915 

DSC04917 

DSC04918

Petite anecdote : lorsqu'on a dit que c'étaient des fruits à peau de serpent, il en a déduit que l'on mangeait des oeufs de serpent ! 

 

Nuit à Amed

DSC04962


A Amed, nous étions logés au Life in Amed, hôtel de charme situé assez loin au sud de Amed. Autant le dire franchement, nous n'avons pas aimé. Au programme : un hôtel très excentré, donc difficile de sortir pour dîner ailleurs qu'au restaurant de l'hôtel - heureusement plutôt bon, c'est toujours ca de sauvé. Un bungalow très en dessous de l'hôtel que nous avions à Ubud : beaucoup plus petit, très petit (un signe qui ne trompe pas : le nombre de fois qu'on se cogne dans une porte). Et surtout, l'hôtel est situé juste en face d'une salle de répétition de gamelan. Alors, oui, le gamelan, c'est sympa, c'est joli et entraînant. Mais non, avoir un orchestre de percussions qui répètent pendant 3 heures non stop tous les soirs dans votre salle de bain, c'est lassant et surtout fatiguant. Après un tel désastre, il devient difficile de passer sur les petits détails qui ne vont pas. Citons en vrac : internet très très lent, l'absence de bouteilles d'eau dans la chambre au profit d'une bonbonne (l'idée est louable sur le plan écologique, mais pas pratique du tout), l'absence de serviettes pour la piscine ou la plage ainsi que de serviettes à main, les verres vides des cocktails d'accueil sur la terrasse toujours pas débarrassés le lende;ain matin, l'absence de rideaux occultants - dites bonjour au soleil à 6h du mat ! Donc bref, ne descendez pas dans cet hôtel... Une fausse note de la part de Bali Authentique, et nous nous leur permettons du coup un conseil : retirez vite cet hôtel de votre liste, c'est une vraie catastrophe. 

 

Snorkeling

Pour commencer le 3ème jour, nous avons d'abord fait une halte sur une des plages d'Amed pour y faire un peu de snorkeling sur les récifs. Magnifique ! L'eau est transparente et les coraux préservés sont de toute beauté. Jethro y a vu de nombreux poissons tandis que Mamath et Nathan s'amusaient sur la plage. 

DSC04974 DSC04985 

DSC04995 

DSC04998 

 

Les rizières de Tirtagangga et le Taman Tirta Gangga

Amed 8963 

Depuis Amed, retour dans la région du Gunung Agung (à l'ouest précisément) pour une balade dans les rizières de Tirtagangga et la visite du Taman Tirta Gangga, le palais d'eau du roi d'Amlapura. Construit en 1948 et partiellement détruit par l'éruption du Gunung Agung de 1963, le palais a été restauré. Ne vous attendez pas à d'extraordinaires bâtiments, ici, ce sont les bassins et fontaines qui assurent le spectacle, bien évidemment secondés par le somptueux paysage. Un temple se trouve dans un coin, à coté d'une volée de marches du haut desquelles on peut admirer un joli panorama du palais en entier. 

DSC05039 

DSC05028 

DSC05033 

DSC05075 

Le Taman Tirta Gangga.

Amed 8974 

DSC05056 

DSC05075 Amed 8990

 

Amlapura, le palais du royaume de Karangasem

Après le déjeuner, nous sommes partis pour Amlapura visiter le palais royal, encore partiellement habité par la famille royale. Une partie du palais est d'inspiration musulmane, afin de plaire à l'une des femmes du roi.

DSC05110

DSC05129

Un orchestre balinais : des percussions, des percussions et encore des percussions !

DSC05115 DSC05117

A gauche : un exemple d'architecture musulmane / A droite : la vue sur la mosquée depuis la terrasse des appartements du palais


Le Taman Ujung, le marché traditionnel et du snorkeling

Après Amlapura, direction vers le second palais d'eau du roi à Ujung en faisant un détour par un marché traditionnel. Malheureusement, les marchés sont actifs le matin uniquement, donc tout était fermé quand nous sommes arrivés. 

DSC05144 

DSC05142 


Le Taman Ujung a été construit en 1921 mais détruit en 1979 par un séisme. Il ne reste plus que quelques ruines d'origine, le reste ayant été rénové. Depuis les hauteurs derrière le palais, on bénéficie d'une belle vue sur les bassins avec la mer en arrière plan. 

Amed 9008 

DSC05161 DSC05176 

DSC05192

Pour finir cette journée, nous avons refait une escale snorkeling, mais cette fois ci sur une plage à Aas, au large de laquelle un navire japonais a fait naufrage. Ici les coraux sont moins impressionnants et la profondeur plus importante, mais la descente sur l'épave disloquée est proprement hallucinante.    

 

Suite de notre séjour à Amed dans le prochain article avec la ville de Sanur.

Partager cet article
Repost0

commentaires

T
Bon résumé de cette région. Merci aussi pour les photos! Nous avons vécu 2 ans à Bali et nous publions encore quelques articles à ce sujet sur notre blog. Le dernier est justement consacré à Amed : http://www.les1001vies.com/amed-un-coin-de-paradis-sur-l-ile-des-dieux
Répondre
L
Votre voyage avait vraiment l'air intéressant, riche en découverte ! Je conseille une agence Bali je t'aime spécialisee dans la location de villas et proposant diverses activités partout dans l'ile ! Contactez la ou visitez son site internet !
Répondre
A
Je trouve franchement desolant de voir ainsi demolit un hotel Balinais par quelqu'un qui n'a à repprocher à celui-ci que des détails complètement insignifiants. Avoir des standards occidentaux dans
un pays aussi pauvre que l'Indonésie me semble ridicule. Savoir quitter sa zone de confort est une qualité requise pour voyager. En agissant de la sorte non seulement vous démolissez cet hotel aux
yeux des internautes mais vous ternissez également l'image des occidentaux aux yeux des Balinais.
Répondre
I


Bonjour Anna !


Notre description de l'hôtel à Amed est certes négative mais ne concerne que cet hôtel, pas l'ensemble de l'île. Pour notre part, nous n'avons pas de problème à sortir de notre "zone de confort"
(il suffit de feuilleter le reste du blog...). Simplement, par rapport aux prix pratiqués, aux conditions d'hébergements et aux services offerts, cet hôtel n'est clairement pas au niveau si on le
compare avec le reste de l'île. Nous avons hésité à le qualifier d'arnaque, mais après réflexion nous pensons plus qu'il s'agit d'erreurs ou de mauvaises circonstances mal appréhendées par le
management de l'hôtel.



 

 

Les tribulations des Isséens en Chine

www.ISSEANSinSHANGHAI.com


Liens

Cotcot & cot

Un blog pour parler de tout et de rien...

 

Bonjour Chine

Le forum de l'expatriation et du voyage en Chine, en français.

 

Smartshanghai

Smartshanghai provides daily updated listings of events and a full scale dining & nightlife directory in Shanghai.

 

isseansinshanghai sur Flickr

Les tribulations des Isséens à Shanghai... en photo !

 

isseansinshanghai sur Dailymotion

Les tribulations des Isséens à Shanghai... en vidéo !

 

Le Cercle Francophone de Shanghai

L'accueil des francophones de Shanghai.

 

Archives