Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 08:00

Pour les vacances du Nouvel An Chinois, nous avons enfin réussi à organiser un voyage hors de Chine. La période du Nouvel An Chinois correspond à la plus grande migration humaine de tous les temps : on estime que 700 millions de personnes vont alors prendre la route, le bateau, l'avion, le train pour profiter des quelques jours fériés. Bien évidemment, les prix des billets d'avion grimpent très haut, et il est nécessaire de s'organiser bien en amont pour rester dans un budget raisonnable. Les années précédentes nous n'y avions pas réussi et du coup nous étions restés à Shanghai. Mais cette année, nous avons planifié notre voyage dès août dernier !

Et donc nous sommes partis une semaine au Cambodge, à la découverte des temples d'Angkor, de la campagne et de Phnom Penh.

 

Une vue célèbre du Bayon, un des temples d'Angkor

 

Quelques généralités

Le Cambodge est un petit pays d'Asie du Sud Est, situé entre la Thaïlande à l'ouest et au nord, le Laos au nord et le Vietnam à l'est. Le Mékong le traverse dans sa moitié est, depuis le Laos jusqu'au Vietnam. Au milieu du pays se trouve le Tonle Sap, un lac unique en son genre : lors de la saison sèche, le niveau du lac est bas et l'eau se jette du lac vers le Mékong. Mais lors de la saison humide, du fait de l'augmentation du débit et du niveau du Mékong, le cours s'inverse et le lac se remplit et voit son niveau augmenter de plusieurs mètres ! Ce système hydrologique unique, classé à l'UNESCO, constitue le coeur du Cambodge : la moitié de la population du Cambodge vit directement ou indirectement grâce au Tonle Sap - poissons, irrigation, tourisme... On trouve sur le lac des réserves ornithologiques, des forêts inondées et même des villages flottants et migrants au gré des saisons !

Le climat est à l'origine de cette merveille : chaud et sec entre novembre et mai, et chaud et humide entre juin et octobre. La saison des pluies est à éviter pour visiter le Cambodge, bien qu'il paraît que les pluies ne sont pas si permanentes qu'on le dit. Le début de la saison sèche est une bonne période : peu voire pas de précipitation, et une température tout à fait supportable (environ 30° la journée).

 

Les 15 millions de cambodgiens vivent de l'agriculture et du tourisme : c'est en fait un pays très rural et relativement peu développé. La principale religion est le bouddhisme, mâtiné d'un peu d'hindouisme et de beaucoup de superstitions.

 

Nous ne pouvons pas vous parler du Cambodge sans devoir glisser quelques mots sur les malheurs qui ont accablés le pays dans la 2ème partie du XXème siècle. Ainsi, la décolonisation du pays en 1953 s'est intimement mêlée à la Guerre Froide en Asie du Sud Est, entre pressions occidentales pour endiguer la montée du communisme, revendications nationalistes et interventions militaires américaines durant la guerre du Vietnam. Le point d'orgue de l'horreur a été atteint avec l'arrivée au pouvoir des Khmers Rouges menés par Pol Pot en 1975. Le nombre de victimes des Khmers Rouges reste imprécis ; on estime que 2 millions de personnes ont été massacrées entre 1975 et 1979. Le traumatisme est encore très présent dans la population : lorsqu'un cambodgien évoque cette période sombre, il ne dit pas "environ 4 ans", mais "3 ans, 8 mois et 24 jours". La 'libération' du pays par le Vietnam n'a pas mis fin au conflit : la guerre civile a pris ensuite le relais jusqu'en 1998. Heureusement, le pays est sûr aujourd'hui, bien que les élections récentes et la crise économique soient à l'origine de manifestations au début de l'année. Il reste un point important : les mines terrestres. Elles ont été disséminées uniquement afin de tuer et mutiler les civils. Bien que les sites touristiques aient été déminés, il est vivement conseillé de ne pas s'éloigner des sentiers balisés.

 

Après ce chapitre peu engageant, quelques infos pratiques. La monnaie locale est le riel, valant environ 4000 riel pour 1 dollar US et 5200 riel pour 1 euro. Mais en pratique, le dollar US est accepté partout - veillez à avoir des billets en bon état, et évitez les grosses coupures. Tellement accepté qu'une partie des distributeurs automatiques (que l'on trouve un peu partout, contrairement à ce qui est dit dans les guides touristiques !) vous donneront directement des dollars... On vous rendra cependant la monnaie en riels en dessous d'un dollar. La négociation est de rigueur sur les marchés et les boutiques à touristes. Voici quelques exemples de prix :
- trajet en ville en tuktuk à Siem Reap : 2 à 3 dollars
- une bière locale dans un restaurant : 3 dollars
- un repas dans un restaurant haut de gamme : 15 dollars (boissons comprises)

 

La bière Angkor Nathan et Jethro dans un tuktuk au Cambodge 

La bière locale / balade en tuktuk pour se rendre au marché de nuit. Contrairement aux tuktuk thaïlandais, ici il s'agit d'une moto à laquelle est accroché une remorque "tout confort".  

 

Les routes sont en assez mauvais état. La nationale 6 qui traverse le pays et, notamment, relie Siem Reap à Phnom Penh est goudronnée, mais avec beaucoup de trous et des portions de pistes en terre rouge. Pendant la saison sèche, cela produit beaucoup de poussière...

 

Siem-Reap 9495 

Siem-Reap 9753 

Maisons typiques du Cambodge : sur pilotis, efficace lors de la saison des pluies !

 

Nous avons organisé notre séjour avec Mosaic Voyages, et comme à l'accoutumé avec eux nous sommes descendus dans de très bons hôtels.

 
Notre programme était construit principalement autour de la visite des temples de la région d'Angkor, mais nous avons aussi passé une journée sur le lac Tonle Sap. Nous sommes restés au total 4 jours à Siem Reap. Ensuite nous avons pris la route pour descendre vers Phnom Penh, avec une escale à Kompong Thom, et enfin nous sommes restés une journée et demi à Phnom Penh, la capitale.  

Nous allons publier 4 articles au total sur le Cambodge, depuis les généralités que vous venez de lire et notre séjour à Siem Reap (hors temples...), les visites des temples d'Angkor (2 articles) jusqu'à Phnom Penh et son Palais Royal, et la route entre Phnom Penh et Siem Reap.


Siem Reap

Siem Reap est la ville située au coeur de la région d'Angkor. C'est bien évidemment une ville touristique, dans le sens où vous y trouverez plus de 200 hôtels, des restaurants, des bars et des boutiques de souvenirs. La ville est assez petite : le tuktuk constitue le moyen idéal pour en faire le tour et s'y déplacer facilement. Le centre se situe le long de la rivière Siem Reap, autour de Sivathat Street et de Tep Vong Street.

Nous étions logés au Victoria Hotel, un grand hôtel luxueux en face des jardins royaux, au nord du centre ville. L'hôtel possède une piscine et un spa. Les chambres sont joliment décorées dans le plus pur style colonial. Dans le cadre du programme de préservation du crocodile d'Asie, l'hôtel a un bassin avec 3 petits crocodiles (repas les lundi et vendredi à 13h).

 

DSC07772 DSC07531 

Notre hôtel à Siem Raep. Possibilité de louer une vieille Citroen pour se balader dans la ville !


Dans notre chambre au Victoria Hotel à Siem Reap Dans notre chambre au Victoria Hotel à Siem Reap 

 Les crocodiles du Victoria Hotel à Siem Reap

Les crocodiles de l'hôtel


Le marché de nuit de Siem Reap Le marché de nuit de Siem Reap 

Le marché de nuit


Pub Street à Siem Reap 

Pub Street, la rue des bars et restaurants


Barbecue khmer au crocodile 

Nous avons testé le barbecue khmer et nous avons mangé...

Barbecue khmer au crocodile 

...du crocodile (d'élevage)

Barbecue khmer au crocodile 

 

Des danceuses apsara 

Des danceuses apsara Des danceuses apsara

Spectacle d'Apsaras, à l'Angkor Village


Les rues de Siem Raep de jour Les rues de Siem Raep de jour 

Les rues de Siem Raep de jour

 

Le lac Tonle Sap

Le village de Prek Toal sur le lac Tonle Sap

Pour découvrir l'écosystème unique du Tonle Sap, nous avons fait une excursion d'une journée sur le lac : départ à 6h du matin pour rejoindre l'embarcadère, dont l'emplacement varie selon le niveau du lac, puis après une heure de navigation, nous avons accosté sur le village flottant de Prek Toal. Là aussi, selon la saison, le village se déplace ! Depuis le village, nous avons pris un autre bateau plus petit pour rejoindre la réserve ornithologique et atteindre une plateforme d'observation. Attention, ca reste rudimentaire, et quand le niveau de l'eau est bas, la plateforme est assez haute... Des rangers vous attendent pour vous montrer les nids et les oiseaux au loin grâce à une lunette.

Le midi nous sommes retournés au village pour déjeuner, puis nous avons ensuite découvert les activités locales : pêche, pisciculture, et élevage de crocodiles.
La journée se termine vers 15h30 au village flottant, ce qui fait que vous rejoindrez Siem Reap vers 17h.

 

Embarcadère sur le Tonle Sap 

L'embarcadère

 

Nathan et ses jumelles sur le bateau sur le lac Tonle Sap 

Le village de Prek Toal sur le lac Tonle Sap 

Scènes de vie à Prek Toal sur le lac Tonle Sap 

Jardin flottant à Prek Toal sur le lac Tonle Sap 

Ferme de crocodiles à Prek Toal sur le lac Tonle Sap 

Ferme de crocodiles à Prek Toal sur le lac Tonle Sap

La ferme de crocodiles. Jethro se trouvait sur les cages des crocodiles pour faire les photos !


Nathan sur le bateau dans la réserve ornithologique du lac Tonle Sap Plateforme d'observation dans la réserve ornithologique du lac Tonle Sap 

Plateforme d'observation dans la réserve ornithologique du lac Tonle Sap 

Plateforme d'observation dans la réserve ornithologique du lac Tonle Sap Des cigognes dans la réserve ornithologique du lac Tonle Sap

La réserve ornithologique, avec la plateforme d'observation

 

Un point important : notre visite était organisée par Osmose, une association franco-cambodgienne à but non lucratif qui a pour but de préserver l'environnement tout en assurant un développement équitable des communautés qui vivent sur le lac. Au travers de l'écotourisme, Osmose met en place de nombreuses initiatives au sein de la population locale, leur permettant de remplacer les revenus liés au braconnage et à la destruction de l'environnement. Ainsi, c'est 60% des revenus générés par l'écotourisme sont reversés "dans le lac", que ce soit en contribuant à la création et à l'entretien des réserves ou en revenus complémentaires pour les villageois.
Au final, nous trouvons le principe excellent et c'est pour cela que nous tenions à en parler et à en faire la promotion : si vous souhaitez visiter le Tonle Sap, passez par une association de ce type. Les guides étant locaux, l'excursion est passionnante et de grande qualité, et surtout vous contribuerez efficacement à la protection de l'environnement et des populations locales.


Dans les 2 prochains articles nous vous parlerons des temples d'Angkor.

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
Nous avons visité un villag flottant à Tonlé Sap. Lieu mythique et incroyable avec des gens gentils et qui vous accueillent sans souci. On ne ressent même pas d'insécurité et on peut visiter le village sans problème dans le respect des autres. Une très belle leçon de vie sur la société de consommation actuelle quand on voit comment les gens d'ici sont heureux avec presque rien .
Répondre
V
Nous avons rejoint 8 jours de Siem Reap à Saigon. C'est ma meilleure expérience de tous les temps. Nous avons fait une autre croisière au Laos avant le voyage et en profiter tous les deux. Nous avons tout fait par notre agent. C'est facile et semblait moins cher.
Répondre
C
Quand on parle du Cambodge, on pense toute de suite à Angkor, sans ancun doute. Capitale de l’empire Khmer, Angkor et ses nombreux temples et ruines aujourd’hui témoignent d’une longue histoire de gloire et de passions religieuses. C’est bien un des sites religieux les plus connus au monde et parmi les plus visités. Vraiment un endroit à recommander! On peut avoir plus de connaissances sur l’histoire du Cambodge en venant à Angkor.
Répondre
C
Bonjour,

Si vous avez l'occasion de revenir à Siem Reap je vous conseil d'aller voir le cirque Phare, The Cambodian Circus qui à ouvert il y a maintenant plus d'un an. Les productions de Phare sont une
immersion dans le Cambodge des temps modernes. Un fin mélange entre théâtre, techniques de cirque, danse et contes traditionnels représentés par une génération d’artistes très talentueux. De plus
d'argent reviens à l'école Phare Ponleu Selpak à Battambang, au profil des artistes et des enfants de cette école.

Voici leur site: http://www.pharecambodiancircus.org/circus/.
Répondre

 

 

Les tribulations des Isséens en Chine

www.ISSEANSinSHANGHAI.com


Liens

Cotcot & cot

Un blog pour parler de tout et de rien...

 

Bonjour Chine

Le forum de l'expatriation et du voyage en Chine, en français.

 

Smartshanghai

Smartshanghai provides daily updated listings of events and a full scale dining & nightlife directory in Shanghai.

 

isseansinshanghai sur Flickr

Les tribulations des Isséens à Shanghai... en photo !

 

isseansinshanghai sur Dailymotion

Les tribulations des Isséens à Shanghai... en vidéo !

 

Le Cercle Francophone de Shanghai

L'accueil des francophones de Shanghai.

 

Archives