Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 04:36

Arrivés dans un nouveau pays, une nouvelle ville, vous changez toutes vos habitudes. Même au niveau culinaire ! Mais vous avez toujours envie de revenir de temps en temps à vos vieilles habitudes. Enfin, vous je ne sais pas, mais pour nous, c'était le cas.

Envie de pain frais (et cuit !) ?

Envie de yaourts (fermes, pas liquides !) ?

Alors munissez-vous d'une machine à pain et d'une yaourtière !

 

 

La yaourtière

Tout d'abord il faut savoir que les yaourts chinois se boivent à la paille. Ils sont vendus comme les nôtres, en pots individuels, et on trouve même des yaourts Danone du type qui est sensé faire du bien - mais je ne veux pas savoir ce qu'il y a dedans !

Mais quand vous enlevez le carton d'emballage il en tombe des pailles en plastique !

Ces yaourts ne sont pas mauvais, au contraire. Les yaourts dits "nature" sont toujours sucrés ici.

Bref, mon cher et tendre n'ayant jamais apprécié les yaourts liquides vendus en France en bouteille dont je tairais le nom mais que tout le monde connait, nous sommes partis avec notre yaourtière. Enfin... la yaourtière est partie en voyage un mois après nous, dans nos malles.

Cette yaourtière fut mon cadeau d'anniversaire fait par de très bons amis, qui se reconnaitront bien sûr, et qui ont su tout de suite ce qui nous serait très utile dans notre nouveau pays.

 

P1050067

 

Il a fallu quelques essais avant de parvenir à quelque chose de correct :

  • 1er essai : j'ai fermé les pots avant de les mettre dans la yaourtière... Lait caillé séparé en 2 phases --> poubelle.
  • 2e essai : je n'ai pas mis les couvercles mais j'ai voulu tenter de les faire avec un yaourt chinois. Donc liquide. Ca ne fonctionne absolument pas. En fait, il n'y a pas de ferment dans ces yaourts. Yaourt liquide à l'arôme vanille --> dans le biberon de Nathan qui a beaucoup aimé !
  • 3e essai : j'ai acheté des yaourts nature chez Carrefour. Des vrais, comme on en trouve en France (solides, non sucrés et avec plein de ferment). J'ai réussi mes yaourts mais lors de la dégustation, il s'est avéré qu'ils n'étaient pas si fermes que ça. Donc maintenant il faut revoir le temps de cuisson.
  • 4e essai : J'ai décidé de faire chauffer au moins 10-12 heures. Par contre, il fallait que je rachète un yaourt nature. Nous avons tenté une boutique qui se trouve à la sortie de notre compound. C'est en fait une crèperie spécialisée dans la fabrication artisanale des yaourts à la française. Nous n'avons pas encore compris la subtilité mais toujours est-il que leurs yaourts contiennent des ferments et j'ai donc retenté mes yaourts maison avec le leur. 18 RMB le yaourt - soit environ 2 euros - mais cela me permet d'en faire 7.

Et voilà le travail !

 

P1050068

 

 

La machine à pain

Mes collègues me l'ont offerte quand j'ai quitté mon travail en France.

Un peu grosse pour aller dans nos malles, mes collègues me l'ont donc envoyée en colis. Le colis n'a mis qu'une semaine à arriver à Shanghai mais je ne l'ai pas récupéré tout de suite. Nous avons eu quelques soucis pour la livraison : un robot ménager envoyé par une société n'a pas plu à la douane (qui est très curieuse). De plus, il faut, en cas d'envoi de colis, préciser que c'est un cadeau : mentionnez "GIFT" sur le colis et ne déclarez pas une valeur supérieure à 49 euros ! Le transporteur nous a appelé à plusieurs reprises mais je ne parle pas anglais et la personne au bout du fil pas très bien. Je leur ai communiqué le numéro de téléphone de mon mari et nous avons alors découvert qu'il fallait soit payer 400 RMB (pratiquement 45 euros), soit transmettre une copie du passeport du destinataire mais aussi de l'expéditeur. Grâce aux talents de négociation de mon mari et en fournissant une copie de nos billets d'avion, de nos permis de résidence et de nos visas temporaires annulés afin de prouver que nous étions récemment arrivés, nous avons pu être livrés. Après 3 semaines !

J'ai donc reçu la machine à pain. Tout le carton était décoré de petits mots écrits au marqueur par mes anciennes collègues (merci les filles pour vos petites attentions !). J'ai tout de suite installé la machine et j'ai commencé par une brioche, à partir d'une recette de Belle Maman. Premier essai réussi mais le haut de la brioche était enfoncé.

Je regarde donc dans le manuel et là je trouve la solution au problème : "il est possible que la pâte ait levé trop rapidement à cause d'une forte humidité et d'un temps chaud". Et oui, nous ne sommes plus en France mais en Chine où actuellement il fait autour de 40°C et humide.

Mais ca n'a pas empêché Nathan de réclamer à nouveau ses tartines au spéculoos !

 

Pour la deuxième brioche, j'ai donc utilisé du lait sorti directement du frigo : voyez le résultat !

 

P1050054

 

 

Prochaine étape, se mettre à la cuisine chinoise et réussir à cuire correctement ces fameuses nouilles...


Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Salut les touristes !!
à quand le yaourt aromatisé aux lychees ou aux arbouses ?
Gros bisoux à tous et une gratouille à Orion !!


Répondre

 

 

Les tribulations des Isséens en Chine

www.ISSEANSinSHANGHAI.com


Liens

Cotcot & cot

Un blog pour parler de tout et de rien...

 

Bonjour Chine

Le forum de l'expatriation et du voyage en Chine, en français.

 

Smartshanghai

Smartshanghai provides daily updated listings of events and a full scale dining & nightlife directory in Shanghai.

 

isseansinshanghai sur Flickr

Les tribulations des Isséens à Shanghai... en photo !

 

isseansinshanghai sur Dailymotion

Les tribulations des Isséens à Shanghai... en vidéo !

 

Le Cercle Francophone de Shanghai

L'accueil des francophones de Shanghai.

 

Archives